Non classé

Continuer l’allaitement malgré l’envie d’arrêter – Entre douleur et bonheur

7 mois que j’allaite, 7 mois de bonheur lactée et de complicité oui mais voilà… Aujourd’hui si j’avais le choix j’arreterai petit a petit et pourtant…

Il y a un hic, voir plusieurs. J’ai l’impression de me retrouver coincée encore quelques mois… 😐

Eden est intolérant au lait de vache, au lait de chèvre etc… « Et alors ?! Donne lui du lait de riz pardi » ! Haha, si c’était si simple. Et… « Comment tu fais quand il ne prends pas de biberon ? » Bah oui Eden a 7 mois ne sait toujours pas boire au biberon. A la crèche et à la maison quand le besoin s’en fait ressentir il boit de l’eau au verre pas très proprement mais il y arrive, tout comme a la cuillère… 😀

Bon je te dis tout de suite hors de question que je peine a tirer 100 ml pour en foutre 70 par terre hain 😅

A l’heure actuelle, il mange toujours des flans de LM je continue de tirer au boulot deux fois par jour et depuis un mois je peine… (200 ml grand max vs 500 au début) malgré des aides galactogene, mon corps fatigue et cela se fait ressentir sur mon allaitement. Heureusement qu’il mange aussi des purées et des compotes ca me fait tirer moins… 😅

Mais.. Eden n’a que 7 mois et à besoin de lait chaque jour… #AllIWantIsMilk 

Alors voilà, j’ai retourné le problème dans tous les sens rien ne sera adapté à son age, a son intolérance jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Généralement on tente de réintroduire les PLV tout doucement vers le 8/9 ème mois.

Cela voudrait dire de tenir encore 1 mois au grand minimum. 🤥

Honnêtement, continuer à l’allaiter a la maison, le soir la nuit ça ne me dérange pas 😊. Mais tirer mon lait, faire chaque soir des flans en suivant une dose précise, que si tu met 1g de plus tu foires la recette, que si ton flan le lendemain matin tu vois qu’il n’a pas pris il faut essayer de rattraper. Et bien ça, ça ca me fatigue ! 😴

Alors voilà ou j’en suis. J’ai l’impression d’être coincée. Je suis bien évidemment contente de continuer à lui donner le meilleur mais j’ai du mal à combler ses besoins chaque jour…

Bisous, prends soin de toi ❤

Un commentaire sur “Continuer l’allaitement malgré l’envie d’arrêter – Entre douleur et bonheur

  1. Oh je comprends…le tire-allaitement c’est excessivement fatiguant. Quel courage. En même temps il ne faut pas négliger sa propre fatigue. Mais je comprends qu’avec un enfant allergique c’est compliqué car on veut le meilleur pour lui.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s