Lifestyle

Le jour où il a soulevé ma jupe.

Je me souviens de ce jour la, j’ai l’impression que c’était hier. Cet homme est arrivé devant moi alors que j’etais en jupe. De loin il paraissait tellement innocent avec son visage si doux et ses petites taches de rousseurs… Et puis, je ne sais pas comment ni pourquoi, je me suis retrouvée en culotte la comme ça. A-t-il voulu jouer ? Etais ce un accident ? Quand je l’ai vu se marrer comme une baleine j’ai compris que son acte était volontaire. Faut dire que ses collègues derrière qui l’attendais étaient au premier rang de ce spectacle ! Waouw, une nana en culotte. Merveilleux ! J’ai eu peur sur le coup, je n’ai pourtant pas crié ni appelé quelqu’un. J’aurais du pourtant et puis… je me suis dit que c’était de ma faute. Ma jupe devait être mal mise, ou trop courte ! Je me suis dit que dans cet environnement pourtant mixte ma jupe et moi n’avions rien à faire la.

Quelques jours plus tard alors que je n’etais pas remise de cet épisode un autre est arrivé, il m’a demandé en rigolant de lui embrasser le haut des fesses ! Mais wooow, les gars c’est pas l’école maternelle ici, qu’est ce qu’il vous arrive ?! J’ai cru à une blague, alors je ne me suis pas laissé faire puis il est devenu agressif et m’a dit que si je ne faisais pas ça, il parlerai de mon cas à mes supérieurs.. Evidemment, trouillarde comme j’etais j’ai eu peur d’une sanction et je me suis executée. Par la force des choses, il était devenu mon petit copain caché.

Heureusement, rien de plus ne s’est produit car non nous n’étions pas à l’école maternelle mais en primaire. Et j’avais 9 ans.

Après ça, il y en a eu d’autres épreuves à passer mais mon cerveau les a occultés. Je me souviens de ces douloureux épisodes de gifles à répétition qui sortaient de n’ importe où, de ce papier plein de crachat qu’on a essayé de me faire manger pour des raisons ridicules. C’était très difficile à supporter parce que de fil en aiguille j’etais devenue la personne à éviter, celle de qui on se moquait pour tout et n’importe quoi. Pourtant je n’etais pas ni plus fine ni plus forte qu’une autre. Ce qui les dérangeait c’était la certaine maturité que j’avais acquis à cause d’un sombre événement passé.

Me voila renfermée sur moi-même, toujours pourtant bonne élève mais avec quelques nouveaux amis ; lame de rasoir, ciseaux, cutter. Mes bras restaient cachés et personne n’a rien vu. J’etais tranquillement en train de me laisser aller, pensant que la seule solution serait ma disparition. J’ai pourtant essayé d’envoyer des SOS à mes supérieurs (aka mes parents) et mon corps a parlé à ma place quand les mots n’arrivaient plus à sortir. J’ai développé de l’épilepsie rapidement, des malaises à gogo, des mois et des mois d’allers retours dans les hôpitaux pour comprendre pourquoi je tombais comme une mouche le matin, le midi le soir en semaine. PERSONNE n’a réussi à déceler mon malaise profond.

J’ai fini par me sentir responsable et coupable, que tout était dans ma tête et que je devenais folle. Heureusement, à ce moment-là un ange gardien est arrivé dans ma vie et la seule fois où je lui ai lancé un appel au secours, ce soir la vers 21H proche de ce pont, il est arrivé, m’a enveloppé de ses bras et est resté 4 ans avec moi. J’avais 15 ans.

Mélanie, Jordan, Anthony, Virginie, Kevin et encore bien d’autres. J’espère profondément que vos enfants ne seront ni harceleurs ni victimes.

Je m’appelle Maréva, j’ai 26 ans et j’ai été victime d’harcèlement scolaire de la primaire jusqu’au collège.

Si j’ai peur de l’avenir pour mes fils ? Mon dieu, si vous saviez… J’espere être cette mère assez stricte pour qu’ils ne deviennent pas harceleur et cette mère si à l’écoute pour déceler toutes traces éventuelle d’harcelement. Alea jacta est.

Aux mauvaises langues, cette histoire n’est pas digne d’une fiction. C’est mon histoire et elle est là pour dire que oui, moi aussi j’ai été victime, et que nous sommes beaucoup à l’avoir été.

Un commentaire sur “Le jour où il a soulevé ma jupe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s