Eden bébé zen·Lifestyle·Noé mon apaisé

J’ai finalement décidé de mettre ma vie entre parenthèse et d’être moi même.

07 novembre 2016, mon tout premier est né et ma vie a complètement changé.

Je suis passée de cette ado qui pouvait se lever à midi le week end à cette maman qui veillait la nuit sur son tout petit. Le cododo et l’allaitement avant sa naissance je ne voulais même pas en entendre parler. Et puis… c’est tout ce que je n’ai jamais eu, tout cet amour que j’attendais, ce maternage proximal dont je n’avais aucunement connaissance s’est avéré être une grande révélation pour moi.

DSC_1640

Problème ?! Qui dit allaitement / cododo, dit bébé qui ne s’endors ou presque qu’avec sa maman. Alors déjà entre les mauvaises langues qui critiquent ton mode de vie malgré que tu ai l’air épanouie ou alors celles qui s’éloignent de toi, ton cercle que tu pensais d’amis/famille se restreint au fur et à mesure. Tu prends une claque, une petite car  tu es dans ta bulle et tu te sent bien. Mais, tu refuses des soirées, des sorties, tu te prives de certaines choses car tu n’es pas prête à laisser ton bébé. Tu as besoin de lui et il a besoin de toi. Tu cherches même des excuses, parce que ceux qui t »invitent ne comprenne pas cette bulle que tu t’es créé.

Chaque parent fonctionne de sa propre manière avec son enfant, chaque éducation donnée est différente mais celle que l’on pense est semble t’il la meilleure. Au début, je ne comprenait pas pourquoi tout a coup nous étions mis à l’écart. Heureusement, fort bien heureusement, il y a eu de nouvelles têtes, celles de mamans, celles de personnes qui te souhaitent le bonheur et qui te suivent dans tes choix.

07 septembre 2018; mon second est né et j’ai fais des choix.

J’ai fais le choix lui aussi de l’allaiter, de dormir à ses cotés et de ne pas sortir. Faire la fête, aller au ciné, profiter en amoureux, sont des choses que je fais très rarement. Toutefois, je préserve mon couple et lui comme moi nous nous portons très bien de cette situation.

DSC_8032.jpg

Je n’ai pas peur de dire que je suis en fusion totale avec mon enfant. Je n’ai plus « honte » de refuser une soirée, une sortie car simplement je suis fatiguée. Parfois, on laisse les enfants à la crèche et l’homme et moi se faisons un petit resto ciné en journée. Il ne m’en faut pas plus. J’aime être entouré de mes enfants et je ne suis pas prête à les faire garder la nuit juste pour aller m’amuser.

C’est propre à chacun, j’en conviens. Pour mon cas, je me dis que je profiterai plus tard. J’ai la chance de les avoir eu relativement tôt, ma vie vient de commencer si puis je dire alors j’attendrai qu’ils grandissent un peu. 2 ans et demi et 7 mois, ils ont encore besoin de moi. Certains diront que c’est égoïste moi je réponds que c’est mon choix.

IMG_20190407_124832_396.jpg

Mon petit cercle de famille / amis / copinautes me satisfait pleinement. Je n’ai, à ce jour, nul besoin de plus. Alors oui, je me met ma vie entre parenthèse quelques mois, années, mais ce qui compte c’est d’être en adéquation avec ses choix et de se sentir libre et heureux.

Merci

Un commentaire sur “J’ai finalement décidé de mettre ma vie entre parenthèse et d’être moi même.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s